Homme

Les principaux examens chez l'homme pouvant déceler une infertilité:

Le spermogramme (concentration, mobilité et morphologie)

Le spermocytogramme consiste à examiner en détail 100 spermatozoïdes au microscope. Si le taux de formes typiques est inférieur à la normal, on parle de tératozoospermie

le test de migration survie (TMS) permet grâce à un échantillon d’1 ml d’éjaculat (sperme éjaculé) de calculer la migration des spermatozoïdes.

une spermoculture permet de s’assurer de l’absence d’infection

Les complémentaires :

Le caryotype permet de déceler des anomalies chromosomiques qui expliquerais la stérilité ou l’infertilité. Il est étudié à partir d’une analyse de sang

Test de fragmentation de l’adn du sperme,ce test analyse les ruptures ou les lésions du matériel génétique du spermatozoïde. Plus le nombre de ruptures sera important plus le pronostic de grossesse sera négatif. Ce traitement est notamment recommandé parce que l'ADN des spermatozoïdes a tendance à se fragmenter après leur sortie du testicule au moment de leur passage dans l'épididyme où ils sont stockés en attendant l'éjaculation. Il est indiqué dans les cas suivants :
  • Faible taux de fécondation, embryons de mauvaise qualité, échec répété de grossesse, fausse couche à répétition.
  • La varicocèle.
  • Infections génito-urinaires.
  • Personnes de plus de 45 ans, fumeurs, exposition à des produits toxiques.
  • Fumeurs et personnes exposées à des produits toxiques.
  • Expositions à des températures élevées (fièvre)
  • Oligo asthénospermie tératospermie
Lorsque les résultats du test de fragmentation de l'ADN spermatique ne sont pas bons, la Fécondation in Vitro sera de préférence réalisée avec ICSI , IMSI ,MSOME,MACS et un traitement antioxydant pourra être mis en place.