Don d’ovocytes - comment ca marche?

Le don d'ovocytes est une technique qui permet à une personne infertile d'avoir un enfant. Pour que cela soit possible une autre femme va lui donner après avoir subit une stimulation ses ovocytes de manière anonyme. Les ovocytes seront alors fécondés avec le sperme du conjoint ou donneur et on transférera quelques jours après les embryons issus de la fécondation dans l'utérus de la femme receveuse. 

Principales causes d’infertilité

Les causes d’avoir recours au don d’ovocytes sont multiples mais on peut retenir :
  • Insuffisance ovarienne 
  • Ménopause précoce 
  • Ovariectomie bilatéral (ablation des ovaires)
  • Maladie génétique transmise par la receveuse 
  • Syndrome de Turner 
  • Endométriose 
  • Echecs de fiv ou fausse couches lors de tentatives de fécondation in vitro 

Quelle est la procédure du don d’ovocytes

La question qui revient le plus souvent ? Mais comment est ce possible d’avoir recours au don d’ovocytes

La technique est la même pour tous traitements du don d’ovocytes (France ou Europe) Il faut une donneuse et une receveuse :

La donneuse suivra un traitement de stimulation ovarienne jusqu’au prélèvement afin de faire un don d’ovocytes et  la receveuse qui aura été au préalable (si elle a encore une ovulation) mise au repos (pilules, autres). La receveuse commencera un traitement d’œstrogène naturel pendant quelques jours et l’équipe médicale lui demandera de faire une échographie afin de vérifier l’épaisseur de son endomètre.

La législation du don d’ovocytes sur l’âge de la donneuse diffère d’un pays à l’autre mais ce qu’il faut retenir c’est que la donneuse doit être fertile. 

En France elle doit avoir moins de 37 ans mais dans les autres pays les équipes médicales préfèrent des donneuses ayant moins de 34 ans.

La synchronisation du don d’ovocytes:

Pour que les embryons puissent s'implanter dans l'utérus, il faut que la receveuse et la donneuse arrivent au jour de la ponction et du transfert dans les mêmes conditions. Pour cela, il faut bloquer la fonction ovarienne de la receveuse pendant un certain temps, de manière que les hormones qu'elle produit naturellement lors de son cycle menstruel n'interfèrent pas avec sa préparation. Dans le traitement du don d’ovocytes, la patiente suit ensuite un protocole personnalisé pour une préparation optimale de son endomètre.

La dernière phase du don d’ovocytes ; ponction, fécondation et transfert:

Lorsque la date de la ponction de la donneuse approche, on communique à la receveuse l'horaire et les modalités pour un recueil de sperme frais, qui sera utilisé pour la fécondation des ovocytes. Le transfert d'embryons est un procédé rapide et indolore,  qui requiert une permanence au centre  d'environ une heure. Il ne requiert aucune anesthésie en général.

Par la suite, la receveuse peut rentrer à l'hôtel ou chez elle se reposer.

Traitement après transfert lors d’un don d’ovocytes

Le traitement du don d’ovocytes sera composé d’œstrogène et de progestérone si grossesse qui durera environ 90 jours après le transfert et qui ne devra être arrêté sans avis médical (risque de fausse couche). A partir du 90ème jour environ le placenta aura pris le relais des ovaires et votre grossesse deviendra alors normal *

*Attention les grossesses après 40 ans, gémellaire et en don d’ovocytes doivent être plus surveillée (nous invitons à trouver un gynécologue obstétricien) 

Le cap le plus dur dans le don d’ovocytes et selon notre expérience l’attente de la prise de sang ! Quand celle-ci est positive alors vous vous poserez les mêmes questions qu’une autre femme enceinte ! 

Don d’ovocytes
Partagez ce contenu!